La Politique d’investissement responsable de GLC énonce notre engagement à tenir compte de facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance lorsque nous prenons nos décisions de placement.

Cette politique améliore les processus rigoureux qui sont en place dans toutes nos divisions de placement.

De plus, à titre de signataires des Principes pour l’investissement responsable de l’Organisation des Nations Unies Ouvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre, nous avons officialisé notre engagement à contribuer à l’établissement d’un système financier mondial plus viable.

Politique d’investissement responsable

Portefeuilles de placement socialement responsable

GLC est fier d’offrir des stratégies de portefeuille de placement socialement responsable :

Actions canadiennes socialement responsable (GIGWL) Ouvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre

Obligations socialement responsable (Portico) Ouvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre

Équilibré socialement responsable (GLC) Ouvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre

Une analyse des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) est effectuée afin de déterminer les risques et les occasions liés à l’augmentation des rendements à long terme. GLC tient compte des facteurs ESG non seulement dans ses portefeuilles de placement socialement responsable, mais également dans toutes ses décisions de placement et ses stratégies de portefeuille.

Comme mesure additionnelle, chaque portefeuille de placement socialement responsable est soumis à un processus de sélection fondé sur des critères restrictifs. Ainsi, dans le cadre de ses mandats de placement socialement responsable, GLC évite d’investir dans des sociétés qui répondent à l’un ou l’autre des critères suivants :

1. Répercussions négatives sur les parties prenantes (controverses liées aux facteurs ESG)

Les sociétés ayant des antécédents de controverses ou d’incidents majeurs en lien avec des facteurs environnementaux, sociaux ou de gouvernance sont jugées non admissibles.

2. Faible classement quant aux risques liés aux facteurs ESG (au dernier rang de leur catégorie)

Les sociétés peu préparées à gérer les risques liés aux facteurs ESG qui se classent invariablement au bas de l’échelle parmi leur groupe de pairs (habituellement dans la tranche de 5 % inférieure) sont jugées non admissibles.

3. Participation à l’égard de certains produits

La participation à l’égard de certains produits est prise en compte afin de veiller à ce que les avoirs en portefeuille satisfassent aux critères de
sélection restrictifs qui portent sur le rendement d’une société au chapitre de l’environnement, de la responsabilité sociale et de la gouvernance d’entreprise (ESG), ainsi que sur sa participation aux activités de certaines industries.