Nos leaders se démarquent

De gauche : Patricia Nesbitt, Natalie Laden, Brenda Nicholls, Sally Guarino and Alexa Richardson. Photo par Darcy Finley. Publié par le Winnipeg Free Press.Ouvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre

En pleine possession de leurs moyens.

Les femmes de GLC Groupe de gestion d’actifs sont des chefs de file des services financiers à Winnipeg.

Au début de sa carrière, Patricia Nesbitt était l’une des rares femmes à occuper un poste de gestionnaire de portefeuille dans le domaine des placements.

Aujourd’hui, elle est vice-présidente principale, Actions, dirige une équipe de professionnels en placements et supervise directement des actifs gérés de 11,2 milliards de dollars au sein du Groupe de gestion d’actifs Ltée. (GLC). Elle est également gestionnaire en chef du mandat d’actions de croissance canadiennes toutes capitalisations de GIGWL et présidente du comité de composition de l’actif de GLC, qui est responsable de tous les portefeuilles équilibrés de GLC.

GLC, une filiale de la Great-West, gère plus de 50 milliards de dollars d’actifs répartis dans un vaste éventail de fonds à revenu fixe, de fonds d’actions canadiennes et mondiales, de fonds équilibrés et de fonds de répartition de l’actif. La Great-West, la London Life et la Canada Vie commercialisent maintenant leurs produits sous la marque Canada Vie.

Patricia a fait tomber les barrières tout au long de sa carrière et, en 2008, s’est hissée au palmarès des 100 Canadiennes les plus influentes.

« GLC est exceptionnel en ce sens que de nombreuses femmes y occupent un poste de haute direction, non seulement dans les équipes de placements, mais aussi dans d’autres secteurs, affirme-t-elle. Les équipes responsables de la gestion des placements de GLC sont formées de professionnels talentueux et chevronnés qui ont à cœur de produire de solides résultats. »

« Je m’estime heureuse d’avoir pu bâtir ma carrière en gestion de portefeuille ici même à Winnipeg, et je suis extrêmement fière de notre feuille de route et de l’équipe de professionnels que je dirige. C’est un milieu dynamique, concurrentiel, où tout va très vite – et où on ne s’ennuie jamais. »

Sally Guarino, vice-présidente adjointe, Finance et Exploitation, à qui on a déjà offert un poste de haute direction à Toronto, savait qu’elle n’aurait pas besoin de déménager pour acquérir plus d’expérience dans le domaine et faire avancer sa carrière. Lorsqu’elle est entrée au service de la Great‑West en 2012, elle avait notamment été attirée par le fait qu’il s’agissait d’une société canadienne basée à Winnipeg.

En 2013, Sally s’est vu offrir un poste de direction au sein du Service des finances chez GLC.

« J’ai accueilli les possibilités et les occasions que ce poste m’offrait avec enthousiasme. Je savais que j’allais travailler avec certains des professionnels les plus talentueux du Canada. »

Natalie Laden, vice-présidente, Revenu fixe, est la gestionnaire de portefeuille en chef responsable de plusieurs mandats spécialisés de titres à revenu fixe, notamment les mandats des fonds d’obligations à long terme, à très long terme et socialement responsable.

Ayant passé toute sa carrière à la Great-West et chez GLC, elle affirme qu’il est gratifiant de savoir que la solidité de la compagnie contribue à l’amélioration du bien-être financier des clients, qu’il s’agisse de clients institutionnels, de fonds de dotation ou de particuliers.

« Nous croyons en la valeur des conseils personnalisés offerts par les conseillers en sécurité financière, et nous sommes convaincus du rôle essentiel que joue le gestionnaire de portefeuille actif en aidant les clients à atteindre leurs objectifs de placement. J’aime ce que je fais, d’autant plus que je sais que cela contribue à la réalisation des objectifs des clients. »

À l’université, Brenda Nicholls, vice-présidente, Actions, était fascinée par les marchés et cherchait à savoir ce qui les faisait réagir. Elle est gestionnaire en chef du portefeuille d’actions de sociétés américaines à moyenne capitalisation de Gestion des capitaux London et cogestionnaire du mandat d’actions américaines de Gestion des capitaux London. Elle est également membre du comité de composition de l’actif de GLC.

« Les marchés sont capricieux, fascinants et frustrants, et fluctuent constamment. Je m’emploie quotidiennement à trouver des réponses et je m’estime privilégiée de faire ce que je fais. »

Alexa Richardson, gestionnaire de portefeuille adjointe, Revenu fixe, est la gestionnaire de portefeuille en chef des mandats axés sur le revenu et des mandats d’obligations à rendement réel de GLC, ainsi que des composantes en titres à revenu fixe de plusieurs mandats équilibrés de GLC. Elle participe également à la gestion du mandat d’obligations de base.

À son avis, bien que Winnipeg soit une ville de taille plutôt modeste comparativement à certaines métropoles à la présence financière plus importante, elle ne doit pas être sous‑estimée comme centre financier.

« Nous pouvons compter sur un grand bassin d’experts financiers très compétents dans notre coin de pays! C’est un endroit formidable pour faire progresser sa carrière dans le domaine des placements et je n’aurais voulu le faire nulle part ailleurs », conclut-elle.